Vins de Provence

600 ans avant Jésus Christ, la vigne est déjà cultivée en Provence. Ce sont les fondateurs de la cité Phocéenne qui ont importé la vigne et sa culture sur le bord de la Méditerranée.

Les vignobles de Provence s’étendent du Sud d’Avignon jusqu’aux Alpes-Maritimes. Les 84 communes de cette appellation se situent dans les départements du Var et des Bouches-du-Rhône, à l’exception d’une commune située dans le département des Alpes-Maritimes. C’est l’appellation la plus étendue des appellations provençales.

Les vins de Provence ont une image un peu réductrice qui colle à leurs peaux (de raisin).

Quand on pense Rosé, on pense Provence ! Mais le succès commercial, bien sur très rémunérateur, du rosé de Provence freine un peu la notoriété qualitative des autres vins de la région.

Le Rosé de Provence est un vin convivial. Il en a en effet toutes les qualités. C’est le vin que l’on boit entre amis, en été, autour d’un barbecue, sous des pins ou des oliviers accompagné par le chant lancinant des cigales. C’est aussi celui qui a la plus grande production. Les Côtes de Provence produisent plus d’un million d’hectolitres de rosé, soit environ 8% de la production mondiale. 40% de la production française de ce type de vin, loin devant le val de Loire, en deuxième position.

Superficie en production : 20300 ha.

Volume déclaré : 1 000 000 hl

80% de vins rosés. 15% de vins rouges. 5% de vins blancs

Les appellations : Baux de Provence, Côteaux d’Aix en Provence, Palette, Cassis, Côteaux de Pierrevert, Bandol, Côteaux Varois, Bellet, Côtes de Provence, Côtes de Provence Sainte Victoire, Côtes de Provence Fréjus.

Nos produits

Important: les prix annoncés ne sont pas contractuels et sont susceptibles d’évoluer en fonction du cours du marché.